Le 28 juin 2020, les élections municipales de France ont rendu leur verdict. Après une campagne palpitante, la liste des 55 conseillers municipaux et autres élus a finalement été connue de tous.

Belle surprise de cette compétition : Anne Vignot, 60 ans et un sourire contagieux, est devenue la première femme Maire de la cité de Besançon.

Découvrez Anne Vignot, la nouvelle Maire de Besançon

Anne Vignot : sa biographie et parcours académique

C’est le 28 février 1960, dans la bourgade champêtre de Dole (Jura) qu’Anne Vignot poussa son premier cri. Née dans un foyer aimant, Anne Vignot passe son enfance à Tavaux, entourée de ses parents, de son frère et de ses trois sœurs.

Sa mère a choisi de consacrer pleinement à l’éducation de ses enfants tandis que son père travaille sans relâche à l’usine chimique Solvay de Tavaux. C’est donc une enfance modeste mais pleine de fous rires.

Titulaire d’un DEA de Géographie obtenu à l’Université de Franche-Comté de Besançon, Anne Vignot commence sa carrière en tant que technicienne au Centre National de Recherche Scientifique (CNRS).

Par la suite, elle deviendra Ingénieure de recherche au laboratoire Chrono-environnement et occupera les fonctions de directrice du jardin botanique de Besançon de 2006 à 2014.

Anne Vignot Besançon

La vie politique d’Anne Vignot

En 2010, alors qu’elle souffle sur sa cinquantième bougie, Anne Vignot décide de se lancer en politique. C’est aux côtés du député Éric Alauzet, membre du parti Les Verts, qu’elle fera ses premiers pas. La même année, elle sera élue au poste de conseillère de Franche-Comté.

En 2014, elle se joint à Jean-Louis Fousseret, leader de la gauche, dans sa quête pour la Mairie de Besançon. Au premier tour, la coalition recueille 33.6 % des voix. Au second tour, Jean-Louis Fousseret l’emporte avec l’honorable score de 47.38 %.

En récompense de ses efforts, le Maire nouvellement élu fait d’elle l’adjointe chargée du développement durable, de l’environnement, du cadre de vie et de la transition énergétique.

Le 10 septembre 2018, c’est dans un communiqué officiel qu’Anne Vignot annonce sa candidature au poste de Maire. Soutenue par Christophe Lime et Joseph Gosset, elle forme le collectif dénommé “l’équipe”. Se rallieront à elle le Parti Socialiste, le parti Génération S et d’autres formations.

Le 28 juin 2020, au terme d’une campagne médiatique menée sur fond de Coronavirus, la liste d’Anne Vignot remporte la partie avec 43.83 % des suffrages exprimées. Ce faisant, elle devient la première femme à s’hisser à la tête de la Mairie de Besançon.

Découvrez Anne Vignot en vidéo