Alors que la comédie d’horreur sur les vampires Renfield de Chris McKay sortira dans les salles de cinéma dans à peine plus d’une semaine, les deux acteurs Nicholas Hoult et Nicolas Cage sont impatients de faire la promotion de leurs performances respectives dans le film de monstres Universal. Collider peut révéler en exclusivité une nouvelle featurette dans laquelle les deux acteurs font l’éloge de ce qu’ils ont chacun apporté sur le plateau de tournage sur le plan créatif. À la fin, il est clair qu’ils ont eu beaucoup de plaisir à travailler ensemble une fois de plus pour donner vie au vampire emblématique Dracula et à son fidèle serviteur titulaire d’une manière jamais vue auparavant.

Hoult commence le clip en parlant de l’héritage de Cage et de l’excitation qu’il a ressentie lorsqu’il a entendu parler de son rôle pour la première fois. Hoult témoigne de la volonté de Cage de se lancer à fond dans le jeu sanglant de Renfield. Le lauréat de l’Oscar a prouvé qu’il était prêt à tout au cours de sa carrière, des classiques comme Leaving Las Vegas aux joyaux de l’horreur indépendante comme Mandy et même l’autoparodique The Unbearable Weight of Massive Talent, mais Hoult a qualifié de « point culminant de sa carrière » le fait de jouer contre le Dracula revitalisé de Cage. Cage, pour sa part, voit en Hoult le même charme que celui qu’il avait perçu en jouant le père de l’acteur dans The Weather Man. Il aime l’approche vulnérable et pleine d’âme que Hoult apporte au jeu d’acteur, mais ses plus grands éloges sont réservés aux talents comiques de Hoult, qu’il qualifie de « Chaplin-esque ». Quel que soit l’accueil réservé à Renfield, les stars veulent que les spectateurs sachent que l’autre se donne à fond pour faire du film quelque chose de spécial.

FAIRE DÉFILER POUR POURSUIVRE LE CONTENU

Renfield donne une tournure unique au lien surnaturel entre Dracula et Renfield, en le redéfinissant comme une relation toxique qui dure depuis des siècles. Suite du Dracula de 1931 avec Bela Lugosi, le film suit le Renfield de Hoult qui tente d’échapper à l’ombre de son patron Dracula, mégalomane et doté d’un pouvoir surnaturel. C’est un grand changement pour Universal, qui fait écho aux films d’horreur de Hammer avec un Dracula « pop art » qui renvoie à Christopher Lee tout en s’adressant au public avec humour. Les affrontements entre Hoult et Cage seront certainement le point culminant de la comédie, alors que le pauvre serviteur apprend enfin à trouver la lumière.

Image via Universal

RELIEF : Nicolas Cage parle de Renfield, du rôle de Dracula et de ses films de vampires préférés

Hoult et Cage sont rejoints dans Renfield par Awkwafina, qui passera également beaucoup de temps avec Renfield dans le rôle de son intérêt romantique et de Rebecca, agent de la circulation ayant un problème de colère. Elle représente à la fois une menace pour l’image de longue date de Dracula et Renfield et un moyen pour l’assistant d’échapper enfin à son maître, même si elle est effrayée par le fait qu’il « reçoive les Postmates du méchant ». Ben Schwartz joue également un rôle important en tant que patron du crime vêtu de couleurs vives à la tête d’un gang de loups-garous portant des masques, ce qui en fait le véritable méchant du film malgré les tourments de Dracula. Adrian Martinez, Shohreh Aghdashloo, Bess Rouss et James Moses Black complètent la distribution.

Quand pourra-t-on voir Renfield au cinéma ?

Robert Kirkman (Invincible) et Ryan Ridley (Rick and Morty), qui ont écrit le scénario, aident à réunir Renfield. Avant de hanter les salles de cinéma, le dernier film de McKay fait une brève tournée des festivals après avoir été présenté en avant-première mondiale au Overlook Film Festival le 30 mars dernier. Le grand public pourra quant à lui se plonger dans cette comédie d’horreur dans les salles le 14 avril.

Découvrez la featurette exclusive ci-dessous :