Après avoir révélé la semaine dernière que les Mandaloriens étaient responsables de l’évasion de prison du Moff Gideon (Giancarlo Esposito), le sixième épisode de la saison 3 de The Mandalorian nous amène à la conclusion qu’un groupe familier de Mandos pourrait bien être responsable de ce hold-up. Dans le Mid-Rim, un vaisseau rempli de Quarren, dirigé par le capitaine Shuggoth (Christine Adams), se retrouve sur la route d’un vaisseau impérial, mais ses occupants ne sont pas des impériaux, ce sont des Mandaloriens. Axe Woves (Simon Kassianides) et les Nite Owls révèlent qu’ils ont été engagés par les Mon Calamari pour récupérer le fils d’un vice-roi (Harry Holland) qui aurait été enlevé par les Quarren. Alors que l’histoire conflictuelle entre les Quarren et les Mon Calamari peut laisser penser qu’il s’agit d’un acte de guerre, il est rapidement révélé que le capitaine et le jeune noble sont en fait amoureux, bien que les corsaires mandaloriens ne se soucient guère de tout cela.

FAIRE DÉFILER POUR POURSUIVRE LE CONTENU

A partir de là, « Guns for Hire » réunit rapidement le public avec Bo-Katan (Katee Sackhoff) et Din (Pedro Pascal/Brendan Wayne/Lateef Crowder) qui sont à la recherche des Nite Owls, dans l’espoir que Bo-Katan puisse regagner leurs faveurs et unir les deux groupes de Mandaloriens. Ce voyage les mène sur la planète indépendante de Plazir-15, où les Nite Owls ont été engagés comme corsaires. Leur tentative de se rendre directement à leur camp est contrariée par les systèmes automatisés de la planète, ce qui les pousse à se rendre dans les installations ostentatoires pour rencontrer les dirigeants de Plazir-15.

Image via Disney+

RELIEF : Les Mandaloriens doivent se faire une idée de la voie à suivre

C’est là qu’ils rencontrent le capitaine Bombardier (Jack Black) et sa femme (Lizzo) qui organisent un repas plutôt somptueux et coloré, que l’on croirait tiré des pages d’Alice au pays des merveilles. Après une brève rétrospective, qui révèle que le capitaine Bombardier était autrefois un membre de l’Empire qui a trouvé une nouvelle vie et un nouvel amour grâce au programme d’amnistie, le couple révèle que pour qu’ils puissent permettre à Bo-Katan et Din d’accéder aux Hiboux nocturnes, ils doivent essentiellement accomplir une quête secondaire pour eux. Alors que Plazir-15 semble être l’image de la tranquillité, sous la surface, ils ont dû faire face à une soudaine vague d’attaques de droïdes, et leurs règles démocratiquement élues ne leur permettent pas de gérer la situation par eux-mêmes. Le marché est d’autant plus intéressant pour Bo-Katan que Bombardier propose de reconnaître Mandalore comme un système souverain, à condition qu’ils accomplissent la tâche pour eux.

Bo-Katan et Din entreprennent de résoudre le mystère, ce qui transforme « Guns for Hire » en un épisode de CSI : Crime Scene Investigation, avec ses fonctionnaires louches, ses cantinas miteuses et ses morgues de droïdes. Ils commencent par rendre visite à Helgait (Christopher Lloyd), qui s’occupe de la surveillance de la ville. Il leur montre les images de quelques-unes des attaques de droïdes, ce qui les aide à élaborer une théorie sur la situation. Lorsque Din suggère de désactiver les services droïdes, Helgait explique que les citoyens ont voté contre l’interruption des services parce qu’ils ne veulent pas travailler – ils veulent se détendre et laisser les droïdes s’occuper de tout à leur place. Bien que Din ait insisté au début de la saison sur le fait qu’il voulait à nouveau employer l’IG-11 pour l’aider, il ne tarde pas à montrer ses préjugés à l’égard des droïdes dans cet épisode. Bo-Katan est convaincu qu’il se trame quelque chose de plus grand, mais Din est prompt à penser qu’il s’agit simplement de droïdes de combat qui sont des droïdes de combat. Il y a une dichotomie intéressante qui se cache sous la surface et qui n’est jamais complètement dévoilée dans l’épisode, avec le Capitaine Bombardier qui se révèle être un ancien diablotin réformé, alors que les droïdes sont apparemment considérés comme irrécupérables.

the-mandalorian-season-3-episode-6-christopher-lloydImage via Disney+

Leur prochain arrêt les amène à rendre visite aux Ugnaughts, qui sont responsables de la forge et du travail sur les droïdes. Ils n’hésitent pas à affirmer qu’il n’y a pas de droïdes défectueux, mais après quelques manœuvres polies de la part de Din, ils leur fournissent des informations sur les droïdes qu’ils recherchent, ce qui conduit le duo au quai de chargement. C’est là qu’ils trouvent les droïdes de combat rééquipés et apparemment dociles qui transportent la cargaison, bien que Din soit impatient de les pousser à la violence. Une fois le droïde de combat compromis activé, Din et Bo-Katan le poursuivent à travers la ville et parviennent à le détruire. C’est sur ce droïde qu’ils trouvent une plaquette d’étincelles pour le bar droïde La Résistance, ce qui les rapproche un peu plus de la solution du mystère.

Lorsqu’ils arrivent au Resistor, Bo-Katan dit à Din de la laisser gérer les choses à sa façon, mais il ne peut pas s’en empêcher lorsqu’il s’agit de droïdes. Dès que le barman tente de se soustraire aux questions de Bo-Katan, Din se met à menacer les droïdes de violence, ce qui, il faut bien l’admettre, les rend un peu plus dociles. Il s’avère que, si Helgait a laissé entendre que les humains de Plazir dépendent des droïdes pour tout, les droïdes sont en fait très inquiets à l’idée d’être remplacés par des humains. Il s’agit d’une intrigue plutôt humoristique, car dans la vie réelle, les humains s’inquiètent du fait que la technologie va les remplacer. Le droïde barman explique que, contrairement aux cantinas non droïdes, les droïdes de The Resister ne servent qu’une seule boisson, le Népenthé. Ils découvrent que tous les droïdes défectueux ont été servis avec le même lot de Nepenthé, qui semble avoir été contaminé par quelque chose.

the-mandalorian-season-3-episode-6Image via Disney+

A la morgue, Bo-Katan et Din poursuivent leur enquête et apprennent que le Nepenthé du droïde de combat récemment détruit contenait des sous-particules, mais avant qu’ils ne puissent aller plus loin dans l’explication, le droïde médical se dérègle et commence à les attaquer, ainsi que les techniciens du laboratoire. Din élimine rapidement le droïde à l’aide du Darksaber, et il est alors révélé que le Nepenthé contient des nano-droïdes, qui possèdent un code de chaîne qui les renvoie vers Helgait. Il est alors révélé que c’est Helgait qui a commandité les attaques de droïdes afin de perturber et d’attaquer le mode de vie sur Plazir. Alors que l’on croit d’abord qu’il s’agit d’un sympathisant impérial cherchant à semer le chaos sur Plazir, il révèle en fait qu’il est un Séparatiste et un fervent partisan de feu le comte Dooku. Lassé par cette conversation politique, Bo-Katan l’assomme rapidement et le ramène devant les dirigeants de la planète pour qu’il fasse face à la justice.

Une fois Helgait exilé sur la lune de Paraqaat et la menace droïde résolue, Bo-Katan et Din sont reçus en audience par les corsaires mandaloriens, mais avant cela, ils reçoivent quelques honneurs. Bo-Katan reçoit la clé de la ville et Grogu, qui menait la grande vie avec Lizzo pendant que Din pourchassait les droïdes, est nommé chevalier de l’Ancien Ordre des Régences Indépendantes. Comme The Mandalorian suit souvent la voie des quêtes secondaires des jeux vidéo, il est probable que ces éléments soient intégrés à une future intrigue.

the-mandalorian-season-3-episode-6-bo-katan-din-djarinImage via Disney+

Les inquiétudes de Bo-Katan à propos de sa réunion avec les Nite Owls ne sont pas sans fondement, Axe lui faisant clairement comprendre qu’elle n’est plus leur chef. Lorsqu’elle le défie de se battre pour reprendre le leadership, il la raille pour son inaction lorsqu’elle a pris le sabre laser à Din. Elle finit par battre Axe, mais le forcer à céder ne met pas fin à la confrontation. Il continue d’insister sur le fait que Din possède le sabre laser, bien qu’il n’ait pas une goutte de sang mandalorien en lui, et Bo-Katan, à sa décharge, prend la défense de Din. Désireux d’apaiser la situation, Din propose d’offrir le sabre à Bo-Katan, mais ce n’est manifestement pas ainsi que fonctionne la propriété du sabre. Enfin, Din fait remarquer que lorsqu’il a été attaqué sur Mandalore, Bo-Katan a retiré la lame de son corps et a vaincu la créature qui l’a vaincu, ce qui fait d’elle la propriétaire légitime du sabre laser. L’épisode « Guns For Hire » s’achève alors que Bo-Katan se tient devant les Nite Owls, le sabre laser à la main, un pas de plus vers la réalisation de ce qu’elle n’a pas réussi à faire pendant la Guerre des Clones. Peut-être qu’enfin, les Mandaloriens sont de nouveau à l’aube de la grandeur.

Si Bryce Dallas Howard reste l’une des meilleures réalisatrices de La Mandalorienne, les scénarios plutôt minces de Jon Favreau la freinent constamment. « Guns For Hire » a ses bons moments, embrassant pleinement ce que cela signifie d’être un conte Star Wars loufoque qui se sent distinctement de l’ère Prequel dans son style et ses thèmes, mais en fin de compte, c’est un épisode de plus dans une longue lignée d’épisodes bizarrement rythmés et bizarrement placés dans cette saison. De la même manière que Din a repris The Book of Boba Fett, le titre de cette série semble concerner un Mandalorien différent cette fois-ci, puisque Bo-Katan reste au centre de l’attention.

Note : B

Les nouveaux épisodes de la saison 3 de The Mandalorian sont disponibles en streaming exclusivement sur Disney+.